Saison 2016-2017
La Nuit émergente
Alain Morisod
Artiste mystère
Fonds de La Slague 2
Fonds de la Slague

Blogue: La Coulée

POURQUOI APPUYER LE FONDS DE LA SLAGUE?

8/23/10

Parce qu’il donne un sacré coup de pouce…

  • à nos jeunes musiciens d’ici pour faire leurs premières armes
  • à nos artistes bien établis pour rêver encore plus grand.

Grâce au Fonds de La Slague, vous avez vu du jamais vu. Entre autres…

ÉRIC ROBITAILLE – « HONTE À RIEN »

Notre humoriste franco-ontarien a émergé lors d’un coup d’essai qui a résonné si fort que tous en redemandaient.
Le Fonds de la Slague était là pour l’appuyer à la mise en scène et au rodage de l’orchestre.
Résultat : son formidable spectacle « Honte à rien » en septembre 2012.

STÉPHANE PAQUETTE – « BLUE LOU GAROU »

Pour se tailler une place dans la saison de la Slague, l’homme exponentiel voulait faire peau neuve.

Le Fonds de la Slague était là pour l’aider à se réincarner en Blue Lou Garou, l’âme du blues du Nord ontarien.

Stef a donc pu s’offrir les gros moyens avec huit musiciens pour ce moment inoubliable en mars 2010.

ET BIEN D’AUTRES…

À Patrick Wright et les Gauchistes… l’accès à un local de répétition

Au Paysagiste, Dayv Poulin… le soutien à la mise en scène du lancement son album « Alter ego »

À Pandora Topp et Alexandra Lee… la coproduction des « Contes d’un violoncelle »

Au groupe LE VERTIGE l’accès à un local pour l’enregistrement de son deuxième EP.

Merci d’aider le Fonds de la Slague à aider les artistes d’ici.

Cliquez ici pour accéder au Formulaire de don

Qu'est-ce Que La Slague?

La Slague est un diffuseur de concerts d'artistes francophones dans le Grand Sudbury (Ontario). Ses origines remontent aux années '60 et '70 quand La Slague accueillait des artistes comme Félix Leclerc, Jean-Pierre Ferland, Cano, Renée Claude, Harmonium et Offenbach. La Slague est disparu vers la fin des années '90 mais elle est revenue en force en 2006 dans la programmation du Carrefour francophone. Aujourd'hui, la Slague a le titre de meilleur diffuseur en Ontario français !